Les meilleures SCPI du marché
Vous êtes ici : Accueil » Actualités des SCPI et de l’immobilier » NDDL : il y aura des expulsions, avec discernement (préfète à l’AFP)

NDDL : il y aura des expulsions, avec discernement (préfète à l’AFP)

D     A FranceTransactions.com (avec AFP)


NDDL : "il y aura des expulsions, avec discernement" (préfète à l’AFP)

Le Premier ministre Edouard Philippe avait dit le 17 janvier, lors de l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, que d’ici le printemps "ceux qui n’ont aucune raison d’être là, ou ils seront partis ou on les expulsera", a rappelé la préfète.

"Une des grandes surprises, c’est que personne n’est parti", a déclaré à l’AFP Mme Klein, qui estime à "entre 150 et 200" le nombre de personnes vivant actuellement sur le site de l’ex-emprise aéroportuaire.

"Personne n’est venu non plus", a-t-elle indiqué.

Le 26 janvier, lors d’une visite dans le bocage nantais pour constater le dégagement de l’ex-"route des chicanes" traversant la ZAD, la préfète de région avait répété que les occupants qui ne seraient pas "d’accord sur les règles à respecter" devraient partir avant le 31 mars, date à laquelle prend fin latrêve hivernale des expulsions.

"Ceux qui n’acceptent pas, et il y en a qui n’acceptent pas et qui le disent, qui refusent de s’inscrire dans l’état de droit, seront expulsés", a-t-elle redit jeudi. "Comme je l’ai souvent expliqué, l’état de droit, c’est des choses très simples, le gaz, l’électricité, un fermage ou une propriété, la MSA si on est agriculteur", a-t-elle ajouté.

"Des expulsions, il y en aura, avec discernement", a assuré Nicole Klein.

L’opération d’expulsion "visera des lieux", a-t-elle encoredit à l’AFP. Les autorités ont recensé 97 squats sur les quelque 1.650 hectares de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, contre 10 en 2012, année de la dernière tentative d’expulsion massive, "l’opération César", qui avait tourné au fiasco.