OPCI, SCI et SCPI : versements en chute libre (-53 %) au premier semestre 2023

Le retournement du marché de l’immobilier se concrétise dans les supports immobiliers d’entreprise. Les versements s’effondrent, les demandes de rachats se multiplient.

Publié le

🆕 Actualités immobilières & SCPI : OPCI, SCI et SCPI : versements en chute libre (-53 %) au premier semestre 2023

L’ASPIM et IEIF ont publié les chiffres de la collecte sur les placements immobiliers (SCPI, OPCI et SCI) au premier semestre 2023. Sans surprise, les épargnants se détournent massivement des supports immobiliers. L’âge d’or des SCPI semble bien appartenir au passé.

Retournement du marché immobilier

La baisse des valorisations des biens immobiliers devrait conduire nombre de gestionnaires de SCPI à abaisser le prix des parts de leurs SCPI. Le mouvement de baisse des prix des parts de SCPI a d’ailleurs déjà débuté.

Baisses de prix des parts de SCPI

SCPI (Gestionnaire) Prix part avant baisse (€) Prix part APRÈS baisse (€) Baisse en % Date effective baisse
ACCIMMO PIERRE (BNP PARIBAS REIM)205.00 €170.00 €-17.07 %27/07/2023
GENEPIERRE (AMUNDI)270.00 €224.00 €-17.04 %30/06/2023
EDISSIMMO (AMUNDI)237.00 €204.00 €-13.92 %30/06/2023
RIVOLI AVENIR PATRIMOINE (RAP) (AMUNDI)304.00 €268.00 €-12.42 %30/06/2023
LAFFITTE PIERRE (AEW CILOGER)450.00 €412.00 €-8.44 %01/03/2023
Informations fournies à titre indicatif uniquement.

SCPI : pas de baisse généralisée en 2023

Mais céder à la panique serait une erreur. Toutes les SCPI ne sont pas impactées avec la même ampleur. Les SCPI dont le prix des parts sont en baisse sont celles qui ont largement investi en Ile-de-France, au prix fort. La bulle immobilière doit se dégonfler. Ainsi, certains secteurs, autres que les bureaux, mais également les SCPI diversifiées sur des secteurs géographiques ne sont pas concernées, du moins pour le moment. Certains gestionnaires à l’instar de Atland Voisin ou encore Aestiam ont d’ores et déjà confirmé la stabilité des prix des parts pour 2023. Mais évidemment, aucun engagement ne peut être pris pour 2024... Et quand les lobbys rappellent que les SCPI sont des placements de long terme, et qu’une baisse ne signifie pas forcément que ce placement perd de sa superbe, c’est avant tout une crise de liquidité qui est redoutée. La dernière crise des années 90 des SCPI reste dans les esprits des épargnants les plus âgés. Ne pas revivre cette séquence, c’est la crainte de tous les Conseillers en Investissements Financiers (CIF).

Moyennes annuelles de variation des prix des parts de SCPI (c) FranceTransactions.com

SCPI : des baisses qui impactent les SCI et OPCI

La plupart des SCI et OPCI étant investis sur des SCPI, par effet domino, ces supports sont également impactés. Les trois grandes catégories de fonds immobiliers accessibles au grand public affichent une collecte nette de 4,1 milliards € au premier semestre 2023, volume en baisse de 53 % par rapport au premier semestre 2022. Le premier semestre 2023 est marqué par le ralentissement de la collecte des unités de compte : OPCI et sociétés civiles. Ces deux typologies de placements ont fait face à une hausse des demandes de rachats, dans le contexte d’ajustement des valeurs des actifs immobiliers depuis le début d’année. Dans une moindre mesure, les SCPI ont également été confrontées à une hausse des demandes de rachats au premier semestre, entrainant un recul des souscriptions nettes. Dans le contexte économique actuel, les investisseurs font davantage preuve d’attentisme vis-à-vis des placements immobiliers. À la suite des hausses des taux d’intérêt décidées par la BCE pour faire face à l’inflation, nous assistons à un phénomène de réajustement à la baisse des prix de l’immobilier en Europe. Toutes les classes d’actifs ne sont toutefois pas impactées de façon homogène et les évolutions sont plus ou moins marquées selon les typologies et les localisations. Pour Jean-Marc Coly, Président de l’ASPIM, « Les épargnants doivent garder à l’esprit que les fonds immobiliers non cotés restent avant tout des produits de placement de long terme permettant de lisser les cycles baissiers sur la durée. Le réajustement des prix en immobilier commercial devrait offrir de nouvelles opportunités d’investissement aux fonds immobiliers, qui pourront acheter à des taux de rendement plus élevé. En outre, il appartiendra à chaque gérant de SCPI, en tout transparence, de tenir compte des évolutions actuelles pour ajuster, si nécessaire, les prix de parts. »

SCPI : collecte semestrielle en repli de 23 % par rapport à 2022

Au premier semestre 2023, la collecte nette des SCPI s’élève à 4,1 milliards €, en repli de 23 % par rapport au premier semestre 2022. La collecte nette des SCPI avoisine 1,7 milliard € au second trimestre 2023, soit un repli de -28 % par rapport au premier trimestre 2023 et - 35 % par rapport au premier trimestre 2022. Avec 1 070 millions € de parts échangées, le marché secondaire des parts de SCPI connaît une progression notable au premier semestre 2023 (+ 32 % par rapport au second semestre 2022). Ce volume d’échange sur le marché secondaire correspond à un taux de rotation des parts de 1,2 % sur le semestre (contre 0,8 % par semestre en moyenne en 2022).
Les SCPI diversifiées ont réalisé 44 % de la collecte nette du premier semestre. Ensuite, les SCPI à prépondérance « bureaux » (29 %) devancent les SCPI « santé et éducation » (15 %). Les SCPI à prépondérance « logistique et locaux activité » ont capté 7 % de la collecte. Enfin, les « commerces » et « résidentiel » ont capté respectivement 3 % et 2 % de la collecte du premier semestre 2023. Au 30 juin 2023, la capitalisation des SCPI atteint 93,5 milliards €, en hausse de 1,8 % sur un trimestre.

SCI : Sociétés civiles distribuées en UC ont collecté 1 milliard € au premier semestre

Les sociétés civiles supports d’unités de compte immobilières ont enregistré pour 1 milliard € de souscriptions nettes au premier semestre 2023, volume en baisse de 66 % par rapport au montant record enregistré au premier semestre 2022. Pour mémoire, au premier trimestre 2023, la performance globale moyenne de l’ensemble des sociétés civiles unités de compte immobilières s’établissait à - 0,5 %. Au 30 juin 2023, l’actif net des sociétés civiles unités de compte immobilières s’établit à 26,8 milliards €, en augmentation de 0,8 % sur un trimestre.

OPCI : rien ne va plus...

La décollecte des OPCI grand public se poursuit au premier semestre 2023. Au premier semestre 2023, les OPCI grand public ont enregistré une décollecte nette de 977 millions €. Cette décollecte s’explique par le recul des performances enregistrées depuis le début de l’année. Fin mai, la performance globale des OPCI grand public s’établissait à - 2,9 %. Au 30 juin 2023, l’actif net des OPCI grand public s’établit à 18,3 milliards €.

Sélection des 3 meilleures opportunités actuelles en SCPI

🥇 1REMAKE LIVE (REMAKE AM) 200€ offerts. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2CAP SANTÉ (BY CAPIMMO) (PRIMONIAL REIM) Offre spéciale SCI CAP SANTÉ accessible sans frais de souscription (0% au lieu de 2%) !👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3ACTIVIMMO (ALDERAN) Offre spéciale SCPI ACTIVIMMO, 3% remboursés sur le montant de votre souscription via notre partenaire !👉 EN SAVOIR PLUS
Les SCPI sont des produits financiers à risques, de long terme, et ne conviennent pas à tous les profils d'investisseurs.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article OPCI, SCI et SCPI : versements Publiez votre commentaire ou posez votre question...