Performances 2023 des SCPI CORUM

Encore un carton plein pour CORUM, peu impacté par la crise immobilière.

Publié le

🆕 Actualités immobilières & SCPI : Performances 2023 des SCPI CORUM

Les SCPI CORUM rémunèrent les épargnants au-delà des objectifs annoncés

Au moment de leur création, les SCPI CORUM se sont toutes trois fixé un objectif de rendement annuel, communiqué aux épargnants. Depuis, elles ont chaque année atteint ou dépassé leur objectif respectif. C’est encore le cas en 2023 puisqu’elles rémunèrent leurs épargnants au-delà des objectifs annoncés.
C’est le résultat d’une discipline qui implique de ne collecter que l’épargne qu’elles sont en mesure d’investir dans de bonnes conditions, de chercher les bonnes affaires à l’achat comme à la vente et de louer les immeubles à des locataires capables de générer des loyers potentiels sur de longues durées... La baisse des prix immobiliers consécutive à la hausse des taux d’intérêt et à la raréfaction des acquéreurs en 2023 a constitué un contexte favorable pour les acheteurs immobiliers. En particulier pour ceux qui étaient en capacité d’investir sans faire appel au crédit bancaire, comme c’était le cas des SCPI CORUM en 2023 grâce à une collecte d’épargne de près de 1,1 milliard d’euros sur l’année, quasiment identique à celle de 2022 (près de 1,2 milliard d’euros).
Les SCPI CORUM ont ainsi pu acheter 25 nouveaux immeubles présentant des rendements2 au jour de leur acquisition supérieurs à ceux observés les années précédentes, et dont l’effet impacte déjà la performance des SCPI CORUM. Au total, celles-ci ont investi en 2023 près de 20 % de leur capitalisation totale (6 milliards d’euros)10.

Nom de la SCPIRendement 2023TRI
CORUM Origin 6,06 % (Objectif 6 %) 6,84 % sur 10 ans, 6,98 % sur 12 ans
CORUM XL 5,40 % (Objectif 5 %) 4,29 % sur 5 ans, 5,39 % sur 7 ans, objectif de 10 % sur 10 ans
CORUM EURION 5,67 % (Objectif 4,5 %) objectif de 6,5 % sur 10 ans

Les rendements2 2023 sont en légère diminution en comparaison de celles affichées en 2022 (respectivement 6,88 %, 5,97 % et 6,47 %). Cela s’explique par l’augmentation du prix de part de chacune des SCPI en 2022 (+4,13 % pour CORUM Origin, +3,17 % pour CORUM XL et +5,39 % pour CORUM Eurion). En effet, à loyer équivalent, rehausser le prix de part fait mathématiquement baisser la performance l’année suivante. En l’occurrence, si nous n’avions pas touché au prix de part en 2022, la performance 2023 aurait été de 6,31 % pour CORUM Origin, 5,57 % pour CORUM XL et 5,98 % pour CORUM Eurion. C’est en connaissance de cause que CORUM a néanmoins procédé aux augmentations de prix de part en 2022, priorisant la cristallisation de la hausse de valeur du patrimoine entre les mains de ses épargnants présents et l’équité entre anciens et nouveaux associés. A noter qu’en 2023, il n’y a pas eu d’augmentation de prix de part.
Par ailleurs, malgré la baisse des prix immobiliers, la valeur du patrimoine des trois SCPI CORUM, estimée par des experts indépendants, est restée globalement stable en 202312, ce qui tend à confirmer que les immeubles ont été achetés dans de bonnes conditions.
Le niveau de la livre sterling, retenue pour l’expertise du patrimoine de CORUM XL (seule SCPI investissant hors de la zone euro) au 31 janvier 2023, s’élève à 1,15 euro : un niveau relativement bas, qui maintient les opportunités à l’achat. La tendance est toutefois au renforcement de la livre depuis 2019 ; celle-ci est d’ailleurs aujourd’hui supérieure au prix moyen auquel CORUM XL a acheté ses immeubles (1,14 euro pour une livre). Si cette hausse se confirmait, elle ouvrirait des perspectives pour de futures ventes d’immeubles au Royaume-Uni.

Attention, comme tout placement dans l’immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l’immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n’est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strictement en rien des performances à venir.
  • Risque d’illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n’êtes pas certain de pouvoir les revendre. Ce risque est d’autant plus élevé en cas de souscription de parts de SCPI en démembrement (il est alors impossible de revendre ses parts avant l’échéance du démembrement temporaire). En cas de retournement du marché de l’immobilier, même en pleine propriété de vos parts de SCPI, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d’assurance-vie, l’assureur prenant à sa charge ce risque de illiquidité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n’ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.
  • Risque de devise : pour les SCPI investies hors zone euro, les revenus potentiels et la valeur de parts de SCPI peuvent être impactés par l’évolution du cours des devises.

Sélection des 3 meilleures opportunités actuelles en SCPI

Les SCPI sont des produits financiers à risques, de long terme, et ne conviennent pas à tous les profils d'investisseurs.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Performances 2023 des SCPI Publiez votre commentaire ou posez votre question...